Un grand succès pour le cabinet klein • wenner qui a assisté le Gabon dans le cadre d’un contentieux devant la cour d’appel de Paris.

Dans un arrêt du 5 avril 2022, la Cour a annulé une sentence arbitrale aux termes de laquelle le Gabon avait été condamné à verser 150 millions euros à un groupe de travaux publics. La cour d’appel de Paris a annulé la sentence en raison d’une violation de l’ordre public international du fait d’actes de corruption d’agents publics étrangers.

Un dossier emblématique tant pour le cabinet que pour le Gabon, pour lequel nous avons collaboré avec le cabinet LinklatersArnaud de La CotardièreRoland Ziade et Louis-Marie Morin.

Le cabinet klein • wenner est très heureux de l’issue de cette procédure dont les enjeux juridiques et financiers étaient très importants.

Félicitations à toute l’équipe d’arbitrage: Georges Arama, Nina Halimi, Anaïs Clouet-Picton, Pascal Ithurbide et Sarah Teboul.

Share This